• Souvenirs d'enfance...

     

    Point de vue de Mélina Blanc :

    Après avoir envoyé un SMS à Ely Rebecca Queen, on s'est rejoint chez mes parents. Je voyais bien qu'elle était stressée. Nous somme rentrées puis je les ai présenté. Sauf que je ne m'attendais pas à la réaction de ma mère qui était sous le choc. D'après elle, Rebecca ressemble comme deux goutte à sa mère. Nous nous somme assis sur le canapé et j'ai demandé à ma mère de nous raconter l'histoire de sa rencontre avec la reine Aléna.

    Ma mère : C'était il y a 15 ans, tu avais 9 ans Mélina et toi Rebecca 11. Je me promenais au parc de Willow Creek pour trouver l'inspiration avec Mélina et je vis au loin ta mère. Je t'ai dit où j'allais car tu jouais avec d'autres enfants. J’étais contente de la voir car je voulais écrire un livre sur ta famille Rebecca, depuis quelques temps déjà, mais je n'avais rien trouvé appart ce qu'il y avait dans les journaux. Je suis allée voir ta mère qui regardait les canard. Je n'osais pas lui parler car j'avais le trac mais elle ma immédiatement reconnue.

    « Flash Back :

    Aléna : Bonjour, Madame Blanc !

    Stéphanie : Bonjour, votre majesté. Vous me connaissez ?

    Aléna : Bien-sûr, j'ai lu tout vos livres. Vous êtes très douée. Je suis, je crois l’une de vos plus grande fan.

    Stéphanie : Merci beaucoup, je suis honorée. Je vous admire aussi, votre famille et un modèle pour beaucoup de personne, la mienne d'abord. »

    Stéphanie : Je lui parlas de mon projet de livre sur votre Famille. À ma grande surprise, elle accepta. Toutefois, elle ne voulait pas le faire dehors ou dans son château, elle voulait venir chez nous. Puis tu es arrivé Mélina, tu as nous parlé du garçon qui était tombé dans la mare avec les grenouilles. On a bien rigolé. Et c'est la que j'ai donné rendez-vous chez nous à ta mère et elle est venue avec toi. Dit-elle en regardant Rebecca.

    Moi : Quoi ? Comment ? Tu veut dire que je connaissez déjà Rebecca ?

    Rebecca : Mais pourquoi Mélina ne s'en souvient pas, j'ai perdu la mémoire mais pas elle ? Demandais-je sous le coup de la surprise.

    Stéphanie : Je pense qu'avec ce qui c'est passé Mélina à oublié certaine chose. Mais je sais que vous vous entendiez bien. Vous étiez très complices tous les trois.

    Rebecca : Tous les trois ?

    Stéphanie : Tu as bien entendu, Mélina avais un frère jumeaux, il est mort à l'âge de 15 ans, à la suite d'un empoisonnement du sang de substitution. Il avais hérité des gênes vampirique de son père et à l'époque vous n’arrêtiez pas de faire les fous. Ta mère me disais que le fais de vous voir tous les trois, te rendez plus heureuse. Mais malheureusement on à pas pu continuer car ta mère à eu une agression, heureusement que Caleb était pas loin et qu'il était fort.

    Le livre fini, je ne voulais pas le publier, donc je lui demanda de le gardee. Mais le jour de votre accident, je reçus le livre avec une enveloppe. Je ne l'est jamais ouvert. Ma mère se leva et alla prendre un livre dans la bibliothèque. Elle l'ouvrit et il y avais bien une enveloppe, dedans il y avait des photo est un mot.

    « A ma seule et vrai amie Stéphanie. Merci pour tout ce bonheur partagé, pour le livre et pour ma fille chérie. Je ne te remercierais jamais assez. Tendrement. Aléna » 

    Elle se mit à pleurer en regardant les photos. Il y avait des photos d'elle et d’Aléna et aussi des photos avec Tenma. Et sans le vouloir des larmes coulaient sur ma joue. Rebecca se leva et me pris dans ses bras.

    La maman de Mélina, me tendit quelques unes des photos. Voir ma mère si belle, si souriante m’arracha quelques larmes. On me l’avait retiré trop tôt. Soudain, un évènement me revint ou plutôt la reconnaissance d’une voix. Mais oui c’est vous qui étiez là, le jour de ma sortie. Je vous ai vu à l’accueil vous demandiez des nouvelles de quelqu’un. Sur le coup je n’ai pas fait attention mais est-ce que vous êtes venu me voir ? Est-ce qu’on vous a interdire de revenir pour ma protection ? J’ai cru que… Est-ce que vous aviez promis à ma mère de veiller sur moi ? Demandais-je alors que tout un puzzle se remettait en place.

    Stéphanie : Malheureusement oui, on ne pouvait pas revenir, mais ton oncle qui à su pour notre amitié avec ta mère, nous a prévenu. Quand je t’ai vue à l’hôpital, j'ai su pour ta mémoire et on ne devais pas te brusquer. Mélina ne savais rien, mais j'ai gardé ce secret pendant des année. Je voulais tellement tout te dire, mais ton oncle voulais faire autrement. Et puis je me devais de te protéger pour ton bien et pour ta mère. La maman de Mélina se leva et me pris dans c'est bras en me soufflant à l'oreille, « Tu fais partie de la famille ». A cet instant, je compris que je venais de retrouver une maman. Mon coeur se sera et pour me donner du courage, je repris Mélina dans mes bras qui pleurait aussi.

    Rebecca : Allez courage, ma belle !! Je comprend ce que tu ressent, lâche toi. Cela te feras du bien. Je vais faire pareil.

    Moi : Merci. Ça va maman ?

    Stéphanie : Oui ma puce. C'est juste que j'ai attendue tellement longtemps avant d'ouvrir cette enveloppe. Et si Caleb l'avait surveillé, cela ne serais jamais arrivé !

    Rebecca : Ce n'est pas de votre faute, madame. Vous ne pouviez pas savoir ce qui allait se passer ce soir là.

    Après avoir essayé de réconforter ma mère, nous sommes passé à table. Hamburger Végétarien façon Caleb Vatore. Rebecca c'est régalée et nous avons bien rigolé tout au long du repas. Elle est gourmande pour une reine.

    Après le repas je voulais lui demander quelque chose avec ce que j'ai appris et ce que l'on a vécu, je me sent encore plus proche d'elle.

    Moi : Rebecca ?

    Rebecca : Oui, qu'est ce qu'il y a ?

    Moi : Voila, j'ai bien réfléchie, j'en ai parlé à Charlotte et elle est d’accord avec moi. Voudrez tu devenir la marraine d'Erwan ? Il t'adore et tu l'adore. Je sais que s’il m'arrive quelque chose, je pourrais compter sur toi pour prendre soin de lui.

    Rebecca : Sérieusement ? Je... OUI !! J'en serais honorée. Merci pour ta confiance.

    On se pris dans les bras en pleurant chacune et en rigolant en même temps. Voila, Rebecca a accepté, j'ai la conscience plus tranquille maintenant. C'était une sacré journée, avec plein d'émotion.

    Nos photos souvenirs :


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :