• Un petit coucou de Granity Falls ! Nous sommes bien arrivés ! Il est tard alors et nous devons encore nous installer dans notre chalet !

    Des bisous et à très vite pour des photos.


    votre commentaire
  • Ce matin, réveil en douceur dans les hauteurs de Granity Falls. Dans le chalet nous n'avons pas de gazinière en revanche nous avons un barbecue et un feu de camp. Alors ce matin j'ai concocter un crumble aux fruits rouges avec ce que j'avais ramené de chez nous. Il va falloir qu'on aille faire des courses.

    Quel pied de prendre le petit déjeuner dehors au pied des montagnes...


    votre commentaire
  • Ce matin mon chéri à voulu jouer à Koh Lanta et à tenté de pêcher du poisson. Moi perso j'ai pas misé sur lui pour nous nourrir et je suis allée faire des courses.  

    Sur le chemin j'ai rencontré un garde forestier qui m'a parlé de tous ce qu'on pouvait faire ici, comme de la cueillette de fleurs, de fruits un peu particulier qui sont utilisés en herboristerie. Du coup j'en ai profité pour acheter quelques livres afin de me renseigner sur le sujet.

    Avant de manger ce midi, nous avons jouer au fer à cheval, un jeu marrant mais dans lequel nous sommes visiblement vraiment nul.

    Enfin j'ai attaqué les brochettes au barbecue et nous avons déjeuner à l'intérieur.

    Bref on profite, on prend le temps et qu'est-ce que la nature est belle...


    votre commentaire
  • Après déjeuner, nous avons passé une bonne partie de l'après-midi à pêcher. En fait j'ai appris à Oliver ce que je savais sur la pêche, ce qui lui a permis d'obtenir des poissons plus facilement. J'ai bien ris je dois l'avouer.

    Ensuite nous avons vaqué chacun de notre côté, Oliver est parti à la collecte d'insecte et à la rencontre de l'Ours brun. Pour ma part je suis restée allongée dans l'herbe au pied des montagnes à rêvasser.

    On a finis notre journée autour d'un feu de camps à se raconter nos vies et maintenant nous partons au pays des rêves. Alors bonne nuit !

    Bisous bisous.

    Ely et Oliver.


    votre commentaire
  • Coucou,

    Aujourd'hui nous sommes partis en randonnées toute la journée. Le garde forestier nous a conseillé quelques endroits importants à ne pas manquer et surtout des lieux, où la nature est reine.

    Nous en avons effectivement pris pleins les yeux. Les spécimens d'oiseaux et d'insectes sont rares et splendide.

    Regardez par vous même on a pris des photos. D'ailleurs on en a une avec la mascotte juste avant le départ !


    votre commentaire
  • Aujourd'hui nous nous sommes de nouveau baladés mais notre randonnée plus poussée cette fois, nous a conduit vers une magnifique petite maison.

    C'est là que nous avons rencontré Amandine. Elle nous a expliqué que les gens d'ici, l'appelait l'Ermite car elle vivait dans les montagnes. Je trouve ça plutôt péjoratif pour une si gentille personne.

    Avec Oliver nous avons passé l'après-midi à faire connaissance.

    Amandine : Ely, ma belle ! Vous êtes sûr que tout va bien ? Je vous trouve pâle tout d'un coup.

    Moi : Je...Je reviens ! Dis-je en courant vers les toilettes d'Amandine qui vint me tenir les cheveux lorsqu'elle comprit que j'étais entrain de vomir.

    Une fois finis, elle me tendit un verre d'eau, Oliver nous avais rejoint.

    Oliver : Chérie, est-ce que tout va bien ? S'inquiéta t-il.

    Moi : Oui, ne t'en fais pas j'ai dû faire une simple indigestion.

    Amandine : Est-ce que c'est la première fois que sa vous arrive ? Qu'avez-vous mangé ce midi ?

    Moi : un sandwich jambon et emmental avec une pomme. Mais ne vous en faites pas ça va passer.

    Amandine : Venez avec moi, je vais vous faire une infusion. Les plantes ont de formidable vertus.

    Amandine m'entraîna dans son potager et m'expliqua les propriétés de chacune des plantes qui poussaient devant sa jolie maison. J'appris qu'on appelait cette tradition ancestrale, l'herboristerie. Fascinée je l'écoutais sans broncher...

    Le soir, elle nous invita à dîner et proposa de nous raccompagner à notre chalet. Nous lui promirent de revenir demain...


    votre commentaire
  • Nos vacances prendrons fin cette nuit. Nous allons rentrer quelques heures plutôt car je dois absolument voir un médecin avant d'accueillir Erwan, vendredi soir.

    En effet, mes nausées et mes insomnies persistent alors que je dois reprendre le travail lundi. Mais surtout j'ai deux évènements importants samedi soir que je ne peux rater. Et puis je voudrais profiter de mon filleul.

    Au programme aujourd'hui, une visite du musée des insectes. Oliver souhaite apprendre l'ébénisterie et j'ai promis à Amandine de lui faire mon fameux Cioppino, ce soir.

    Une recette italienne que j'ai découverte dans un livre de recette et que je réalise plutôt bien d'après Oliver.


    votre commentaire
  • Dernière soirée en amoureux à Granity Falls. Nous partons dans la nuit, d’ici deux ou trois heures.

    Allez nous allons tenter de dormir un peu avant le départ.

    Ps : Nous avons enfin pu dîner du poisson pêcher par Oliver !

    Bisous les amis.


    votre commentaire
  • Visite chez les Blanc pour récupérer Erwan...

    Visite chez les Blanc pour récupérer Erwan...

    Visite chez les Blanc pour récupérer Erwan...

     

    Point de vue de Mélina Blanc :

    Coucou, j'ai laissée partir Ely Rebecca Queen avec Erwan pour le gros week-end de vacances. Je me sent un peu seul. Cora est en cours, elle dort chez nos parent et Charlotte travail, alors qu'elle avais posé sa journée. On va bien trouvé quelque chose a faire  !


    votre commentaire
  • Comme promis je suis retournée voir Amandine pendant qu’Oliver se reposait. La nuit avait été difficile, et pour tout dire je n'avais pus dormir que 3h en tout est pour tout. Insomnie quand tu nous tiens.

    Une fois arrivée, elle nous prépara du thé avec les plantes de son jardin (de la sauge et du thym) il me semble. Puis elle me tendit un livre d'herboristerie dans lequel, elle avait glissé deux photos.

    Usées par le temps, je pris le temps de les regarder...

    - Est-ce que c'est ma mère ? Demandais-je hésitante.

    - Qui te ressemblerais autant ? Quand je t’ai vu, j’ai tout de suite su qui tu étais. J’imagine que c’est la cas de tous le monde. Dit-elle en m’adressant un sourire chaleureux.

    - À dire vrai, peu de personne finalement. J’ai cette sensation omniprésente qu’elle est toujours avec moi, comme pour me guider.

    - Et elle sera toujours là ! J’ai appris ce que vous avez vécu, je vis recluse mais j’écoute les gens parler et les rumeurs allaient bon train. Tu as survécu mais tu n’as pas eu le temps d’apprendre le rôle que tu avais à jouer dans ce monde. Et tes parents seront toujours là pour te guider. Ajouta t-elle en buvant une gorgée de son thé.

    - Vous avez raison, est-ce que vous pourriez me parler un peu d’elle ?

    - Bien sûr, mais tutoie moi pour commencer.

    - Pardon, oui c’est d’accord !

    - Bien, ton père et ta mère sont partis à Granity Falls pour s’aérer l’esprit et se retrouver. Aléna, n’avait pas choisit la royauté, on ne choisit pas de qui on tombe amoureux. Tu es la mieux placé pour le savoir. Ton père Felipé, était quelqu’un de généreux, bienveillant, d’une grande intelligence mais surtout très réservé. Quant à ta mère, elle était rayonnante, pleine de vie, généreuse et bienveillante. Ils ne pouvaient que se rencontrer.

    Toutefois, les responsabilités qui vont avec les titres, lui pesait énormément et tous l’amour qu’elle portait à ton père n’avait aucune limite. Quand on s’est rencontré, elle était enceinte de 5 mois tout au plus, et elle avait peur d’être une mauvaise maman, de ne pas pouvoir t’offrir une vie normale. Alors, je l’ai rassuré, je lui ai fait découvrir les plantes et ses vertus. Elle ne voulait que le meilleur pour toi. Sur la photo de droite c’est elle qui fait sa première pommade pour apaiser les piqûres des insectes.

    Je l’ai souvent revu par la suite, ce lieux était devenu son échappatoire quand la pression devenait trop importante. Et puis tu es venue au monde et tu es devenu son centre d’attention. Elle est revenue quelques fois, je recevais du courrier régulièrement et des photos de toi et puis il y a eu cette nuit…

    - Merci, merci de m’avoir raconté tout ça, c’est important pour moi ! Dis-je en versant une larme, le livre toujours entre les mains.

    - Prends ce livre ma belle, il s’agit du livre des recettes que ta mère avait appris à mes côtés, elle le laissait ici pour être sûr de ne pas le perdre.

    - Merci, est-ce que je peux apprendre avec vous, enfin toi ?

    - Bien sûr, ma belle.

    Je réalisais que plus j’avançais sur le chemin de mon apprentissage, plus j’apprenais à connaître mes parents. Au gré des rencontres, je découvrais d’où je venais, Mélina, Amandine…


    votre commentaire
  • Nous sommes rentrés dans la nuit. J’avais une fringale et une grosse envie de macaron aux amandes. Du coup à 4h du matin je me suis retrouvée à faire des macarons, oui oui.

    Et finalement une fois la fringale finis, je me suis démaquillée pour dormir quelques heures avant mon rendez-vous.

    Vers 9h, je suis allée en urgence voir mon médecin que j’avais appelé depuis Granity Falls. Il a sourit et m’a dit la seule chose que je peux vous invitez à faire c’est de faire un test de grossesse et de consulter un gynécologue.

    Vous me connaissez je lui ai ris au nez ! J’ai cru qu’il me faisait une blague. J’ai arrêté ma pilule, il y a trois mois c’était quasi impossible. Bon à croire qu’il m’a fait baliser, du coup j’ai couru à la pharmacie avant d’aller chercher Erwan mon filleul pour le week-end, tout un programme.

    Une fois rentrée, Oliver s’est occupé du bambin pendant que je filais au toilette. J’ai dû patienter pendant 3 minutes avant de voir les traits affichés. J’ai vérifié deux fois, un trait pas enceinte, deux traits enceinte.

    Moi : Oh mon dieu !

    Oliver : Ma chérie tout va bien ?

    Moi : Oui, oui amour viens vite !

    Oliver laissa Erwan avec ses jouets un instant et couru dans la salle de bain.

    Oliver : Alors ? Demanda t-il essoufflé.

    Moi : Tu...tu va être papa ! Dis-je en sautant de joie.

    Oliver : Oh mon dieu, on va avoir un bébé ! Je vais être papa ! Un Queen papa !

    Nous nous embrassons heureux de la nouvelle. J’ai appelé mon gynécologue pour prendre rendez-vous. Et puis j’ai passé le reste de ma matinée à décorer la maison avec Erwan pour Halloween.

    J’avoue qu’on a bien rigolé. Je lui ai fait à manger et nous avons joué et puis leur du dodo et de l’histoire du dragon est arrivé. J’avais promis à ce petit homme une histoire extraordinaire sur la légende des dragons.

    Ce bonhomme est si mignon, je suis content de pouvoir passer un peu de temps avec lui. Oliver s’entend si bien avec lui, demain il veut lui apprendre les insectes, notre collection va l’y aider.


    votre commentaire
  • Coucou les amis,

    C’est Oliver, je sais que je ne vous parle quasiment jamais et que c’est Ely qui raconte nos aventures.

    En ce moment, elle s’amuse avec Ethan dans le jardin. Bref, c’est moi qui est décroché son portable et je suis tombée sur Cora, la soeur de Mélina.

    Comme vous le savez peut-être déjà, la meilleure amie de ma femme a été poignardée par son conjoint. Et je viens d’apprendre qu’elle est dans le coma à l’hôpital. Nous allons donc garder Erwan plus longtemps que prévu.

    Si je viens vers vous c’est parce que je connais ma femme s’il elle l’apprend. Elle va tous laisser tomber pour aller voir Mélina. Mais elle passe un si bon moment avec Erwan et ce soir, elle à un évènement qu’elle ne peut pas rater.

    Je vous demande si c’est possible de ne rien lui dire, je lui annoncerais moi même à son retour de soirée et nous expliquerons cela à Erwan.

    Merci de votre compréhension.

    Je sais de source sûr qu’elle peut compter sur vous ❤️


    votre commentaire
  • J’ai trouvé Oliver bizarre cet après-midi mais il n’a rien voulu me dire. Je n’ai pas eu le temps de m’attarder car je devais me rendre à l’élection de Miss Sim Universe. Je commence mes obligations de reine.

    J’ai hâte car je vais y rencontrer de nouvelle personne et y retrouver mes amies et avec lequel je suis sûr nous allons passer un super moment.

    Erwan s’amuse avec Oliver et va bientôt partir au pays des rêves.


    votre commentaire
  • Mes larmes coulent...

    Hier en rentrant, j'étais sur un petit nuage. Ma journée avec Erwan et Oliver avait été parfaite, la soirée Miss Universe exceptionnelle. Quand je suis rentrée Oliver et Erwan dormaient profondément. Je m'étais glissée dans les draps, blottie dans les bras de mon homme mais le lendemain au réveil, ma vie a basculé.

    - Ma chérie, il faut que je te parle. Assied-toi.

    - Oliver, tu me fais peur...

    - Mon amour, j'ai eu Cora, la sœur de Mélina est...Elle est dans le coma, son compagnon la poignardé, il a très certainement eu un coup de folie. Je n'en sais pas plus. Je l'ai appris hier matin, mais... Tu étais si rayonnante et puis il y avait ta soirée, je n'ai rien voulu gâcher.

    - Erwan...Qu'est-ce que ? Prononçais-je difficilement avant d'être coupé par Oliver.

    - Nous allons le garder, il passera les vacances avec sa tante et sa famille. Mais Cora nous a demandé de veiller sur lui.

    Il ma fallut quelque secondes pour réaliser ce qu'Oliver venait de m'annoncer et pour m'effondrer...

    En l'espace de plusieurs mois, elle était devenue indispensable à ma vie. Son soutien infaillible et ses conseils précieux me manquait déjà. Elle avait été mise sur ma route par un coup du destin, une interview improbable, un coup de foudre amicale. Je connaissais son histoire, cet homme qu'elle avait aimé mais qui c'était avéré violent.

    Je la revois rayonnante dans sa robe mauve lors de mon mariage, avec son petit boutchou, Erwan. Comment as t-il pu blesser un être auquel je tenais fortement, il a laissé un bébé sans sa maman et aujourd'hui j'allais devoir me battre pour elle et pour que son fils est tous ce qu'il mérite.

    Oliver me prit dans ses bras, quand un petit homme qui venait tous juste de se réveiller vint s'installer sur le canapé.

    - Dit tata, pourquoi t'as les yeux mouillés ?

    Je vis Oliver s'agenouiller devant Erwan en posant ses deux mains sur ses petites jambes.

    - Trésor, toi et moi on sait que tu es un homme fort, pas vrai ? Tu n'as peur de rien et quoi qu'il arrive tu seras courageux ?

    - Oui, j'ai même pas peur du monstre sous le lit. Mais je veux pas que tata soit triste, elle a eu peur d'un monstre, on doit aller le chasser ?

    - Non, ne t'en fais pas ! Mon bonhomme, tata elle pleure parce que ta maman a eu un accident. En ce moment elle dort paisiblement à l'hôpital. Les médecins prennent soin d'elle. Toutefois elle peut se réveiller dans plusieurs dodos.

    - Dans combien de dodo, tonton ?

    - Sa peut-être 10 dodos voir plus, on ne sait pas vraiment et c'est pour ça qu'on doit être fort tous les deux. Pour ta maman et aussi pour ta famille.

    - Et je vais faire dodo avec elle alors ?

    - Non ce n'est pas possible. Par contre, tu es ici chez toi et tu pourras faire autant de dodo que nécessaire ici et chez ta famille. On va aller la voir cet après-midi, tu pourras lui faire autant de bisous que tu veux et même lui parler et lui raconter ton week-end. Je suis sûr que même si elle dort, elle t'entendra.

    - Je vais être fort tonton !

    Il se blottit dans les bras de tata et lui déposa un bisou sur la joue.

    - Maman, elle est forte aussi tu verras. Je vais faire un dessin !

    Je regardais la scène attendrie. Oliver avait été parfait et moi, moi je n'étais plus bonne à rien. Mais il fallait que je m'occupe pour ne pas sombrer.

    Je décidais donc de faire une tarte aux pommes pour nous remonter le morale...


    votre commentaire
  •  

    On avance comme on peut... On tiens le coup pour ce petit bonhomme.

    Ce matin nous avons profité de la piscine et dans quelques heures nous iront voir Mélina. 


    votre commentaire
  •  

    Visite à l'hôpital !

    Visite à l'hôpital !

    Visite à l'hôpital !

    Visite à l'hôpital !

    Après déjeuner nous nous sommes rendus à l’hôpital. J’avoue que j’avais du mal à sourire. Je ne sais pas dans quel état nous allions la retrouver. Une fois devant je pris Erwan dans mes bras comme pour me donner du courage.

    - Oliver, j’aimerais voir le médecin avant d’aller la voir !

    - Je comprends, je vais rester avec Erwan pendant que tu lui parles.

    - Merci mon coeur.

    Je me rendis devant la chambre de Mélina dans l’espoir d’y trouver un médecin. Coup de chance, le Docteur Ventrue qui s’occupe de ma meilleure amie venait de prendre ses constantes.

    - Bonjour Monsieur, je suis Mme Windsor, la marraine d’Erwan le fils de Mélina Blanc. J’aurais voulu avoir des précisions sur son état de santé ?

    - Enchanté votre Altesse. Commencez par vous asseoir.

    Je m’exécutais sans rien dire.

    - Mélina a été poignardée. Par chance son conjoint à mal visé mais la jeune femme a perdu beaucoup de sang et c’est évanouie. Le jeune homme la laissé pour morte en pensant qu’il avait réussi. C’est sa famille qui la retrouvé mais elle avait déjà perdu beaucoup de sang. Je pensais qu’elle se réveillerait mais ça n’a pas été le cas. C’est comme si elle avait abandonnée tout espoir de vivre. Elle ne se bat plus. Ses constantes ne sont pas excellente mais je pense qu’elle pourrait être meilleure.

    - Bien, Tom dans tout ça où est-il ? M’inquiétais-je.

    - Nous n’en savons rien. Il est introuvable depuis l’incident. Un policier est posté jour et nuit devant l’hôpital pour sécuriser les va et vient et pour qu’ils ne viennent pas finir le travail.

    - D’accord je vais demander une protection rapproché pour Erwan. Est-ce qu’il peut voir sa maman ?

    - Bien sûr, cela ne pourra que faire du bien à la jeune femme.

    Je remerciais le docteur est parti chercher Erwan et Oliver. Oliver comme à son habitude s’adressa au petit homme.

    - Mon grand, ta maman est derrière cette porte. Comme je te l’ai dis elle dort mais tu peux tout lui dire. On va te laisser y aller seul dans un premier temps et on te rejoindra après. D’accord ?

    - Oui, d’accord !

    Nous le laissions entrer mais à peine avait-il vu sa maman que je l’entendis pleurer comme jamais. Mon cœur se serra si fort que je m’effondrais dans les bras d’Oliver.

    - Je n’y arriverai pas ! Hurlais-je en pleurant.

    - Fais confiance à Erwan, il en a besoin c’est normal ! Sa fera peut-être réagir sa maman.

    Pendant ce temps dans la chambre...

    - Maman, Maman...Hurla t-il en pleurant. Réveil-toi, Réveil-toi ! J’ai été sage, tu sais comme tu m’as dis mais maman je veux ma maison avec toi. J’ai même fait un dessin, là tu vois c’est notre maison et là c’est toi avec moi. Tu me tiens la main car t’as promis que tu m’aimeras toujours...

    Ne pouvant plus tenir, j’entrais et vis Erwan courir dans mes bras.

    - Elle est pas morte hein ? Tu promets ? Dit tu promets ?

    - Mon petit ange, bien sûr que non ! Viens on va lui raconter notre week-end, je suis sûr qu’à nous deux on va lui faire du bien.

    Je déposais le dessin d’Erwan sur la table de chevet, ainsi que des boites contenant des vêtements que j’avais acheté pour sa sortie. J’avais envie de garder espoir. Je m’installais sur la chaise pendant qu’Erwan se tenait devant moi. Je lui pris sa main.

    - Mélina, ma jolie...Je t’en prie bat toi ! Pour ta famille, pour ton fils. Ce week-end nous avons fait pleins de chose, Erwan voudrait te le raconter.

    - Oui maman, tu sais tante Ely, elle a une piscine j’ai pu me baigner et puis y a pleins d’insectes dans le jardin. J’ai une grande chambre bleu et même que j’ai un lapin qui s’allume quand j’ai peur la nuit et qu’il fait trop noir. Y a tous pleins de jeux et même un toboggan comme à la maison. Tonton, il m’a montré un secret. Tu sais il taille dans du bois et, et, et tu sais j’ai tout mangé les petits-pois du coup j’ai eu le droit a des nuggets. C’est trop bien chez tata mais sa me manque la maison. Maman tu vas être tata aussi, c’est tonton qui me l’a dit. Je vais avoir des cou- des cous- enfin tu vois quoi. Reviens-vite maman...

    - Ne nous laisse pas ! Tu nous manques ! Je ferais n’importe quoi pour que tu reviennes. Ne te soucie de rien. J’ai laissé un message à ta famille pour leur dire que je paierais les frais médicaux et qu’il pouvait prendre Erwan dès qu’il le souhaitait. Je te promets de bien m’en occuper mais fait vite, il te reste tellement de chose à vivre.

    Erwan qui avait arrêté de pleurer vint se glisser à nouveau dans mes bras.

    - T’inquiète tata, maman elle va se réveiller mais dans plusieurs dodos, c’est tonton qui la dit.

    - Tu as raison. Dis-je en regardant Oliver qui veillait sur nous du coin de l’oeil.

    - Hey Mélina, si tu savais à quel point ton médecin est sexy ! Ajoutais-je en souriant. Bon on va devoir partir. J’ai fais une tarte aux pommes pour Erwan. Je te promets qu’on reviendra très vite .

    Nous fîmes tous un bisous sur le front de la jeune femme, avant de remercier le médecin et de partir. Une fois rentrée Oliver alluma la musique et instaura un moment de danse, car c’est bon pour le morale. Pendant qu’il sortait la tarte nous nous sommes mis à danser avec Erwan. 

    Ce petit bout m’étonnera toujours.

    Une fois le bonhomme repu, je le mis à la sieste et alla devant la télé avec Oliver lorsque je reçu un sms d’Abbie.

    « Ce soir, soirée fille, besoin de me changer les idées, ça vous dit ? »

    Je demandais l’accord à Oliver qui me fit signe d’accepter en souriant.

    « Avec plaisir, besoin aussi ! Je serais là vers 20h ! »

    « Génial » Reçu-je dans la seconde.


    votre commentaire
  • Soirée chez Abbie !

    Soirée chez Abbie !

    Soirée chez Abbie !

    (Le texte et les photos ont été réalisés par Abbie Torreto, c'est donc son point de vue)

    Après être rentré du parc et de la crémaillère de Autumn je me sentais épuisé ainsi que démoralisé suite à l'accrochage avec Luc. 

    Je prit mon portable et envoya un sms a Ely et Isil pour leur proposé une soirée entre filles réponse immédiate elle fut d'accord. 

    J'avait a peine le temps de me rafraîchir que ma sonnette retenti , je sorti vite de la salle de bain et couru jusqu'à ma porte d'entrée .

    - Dialogue -

    Ely et Isil : C'est nous prête pour la soirée entre filles et surtout aucun hommes ce soir c'est la règle .

    Moi : Oui je suis prête , rentré ne rester pas dehors il fait froid .

    Isil : Waouh tu as une très belle maison , spacieuse et tout j'adore !

    Moi : Merci Isil , allez venez au salon j'ai préparé quelque trucs à grignoté .

    Ely et Isil : On te suit .

    Nous nous sommes installé au salon et commença à discuter de tout et de n'importe quoi , de mon côté j'essayer de trouvé des discussions pour esquiver celle que je redouter c'est à dire Luc ...

    Isil : Alors Abbie qui est donc ce Luc ?

    Ely : Quand compte tu te mettre avec lui ?Moi : Euh les filles voyons vous le savez très bien il est en couple . 

    Ely : Je suis sûre qu'il n'est pas en couple et qu'il s'agit de sa soeur ou de sa cousine . 

    Isil : Mais non Ely c'est sa copine rappelle toi des sms. 

    Ely : Hum fin il y a anguilles sous roche quand même .

    Moi : Non il y a rien du tout et il est en couple et puis c'est tout , je vais quand même pas le surveiller. 

    Ely : Au pire demain on va toute les 3 chez Luc , il me faut des citrouilles pour le château .

    Isil : Bonne idée en plus il est canon , j'aimerai bien le voir de plus près.

    Moi : Non non je ne veut pas y aller.

    Ely et Isil : Tu viens avec nous et puis c'est tout.

    Je me sentais piégé , je repensé à ma réaction auprès de Luc et j'avait bien honte de moi . 

    Les filles me proposa de regardé un film a l'eau de rose avec de jolie garçons , Ely sorta des bonbons de son sac a main on aurais dit Joséphine avec son sac. 

    Le film ce termina et la fatigue ce fit ressentir , les filles me demanda pour dormir à la maison j'accepta avec plaisir.

    Isil : Ta une chambre d'ami ? 

    Moi : Oui j'ai une chambre d'ami avec un grand lit double, sa vous conviens les filles ?

    Isil : Oh zut je vais dormir avec la reine .

    Ely : Cela me convient .

    Isil : Pars contre tu nous prête des pijaprout hein .

    Moi : Pas de soucis les filles .

    Nous nous préparons pour aller nous couché , Ely en profita pour envoyer un sms a son mari pour qui ne s'inquiete pas . Les filles était existé elle sauté sur le lit tandis que moi je m'attendais à passer une nuit blanche du au stress .

    Je part m'installer dans mon lit quand tout a coup j'entend Ely ronchonné , je me leva et me dirigea vers leur chambre .

    Moi : Que ce passe t'il ?

    Ely : Isil ronfle cela m'empêche de dormir et toi tu ne dors pas ?

    Moi : Non je suis trop stressé pour demain .

    Ely : Ne t'inquiète pas tout va bien ce passer , va dormir de mon côté je vais essayer de faire pareil .

    Moi : Ok bonne nuit a demain .

    Ely : À demain Abbie

    Il était 9h mon réveil sonna , je me lève avec une boule au ventre et me dirigea vers la salle de bain pour me préparé . Les filles dormais à point fermé .

    Pour ne pas faire de bruit je suis descendu en bas pour préparé le petit déjeuner, vers 9h30 les filles arriva dans la cuisine .

    Moi : Bonjour les filles , vous avez bien dormir ?

    Isil : Bonjour Abbie, j'ai dormi comme un bébé et toi Ely? 

    Ely : Sa peut aller malgré tes ronflements.

    Nous nous sommes toutes regardé et nous nous sommes m'y à rire comme des folles . Cela m'a fait beaucoup de bien pour évacuer ma boule au ventre , après ce fou rire nous nous sommes installé à la table pour déjeuner.


    votre commentaire
  •  

    (Les textes et les photos sont réalisées par Abbie Torreto, c'est donc de son point de vue)

    Le petit déjeuner avalé les filles et moi allons nous préparé pour rendre visite à Luc même si je ne suis pas pour ma boule au ventre revenait progressivement et ma gorge ce serra a nouveau . Dans ma tête un tas de question m'envahi comment Luc allait t'il réagir ? Allait t'il m'en vouloir ? Trop de questions sans réponses ...

    - Dialogue -

    Ely : Les filles vous êtes prêtes ? 

    Isil : Oui allez c'est parti pour aller voir le beau gosse .

    Moi : Youpi ...

    Nous prenons la route en direction de la maison de Luc , les filles était toute existé alors que moi j'avais limite la tête qui tourné .

    Isil : Nous sommes arrivé, regarde Ely c'est lui .

    Ely : Comment sais-tu que c'est lui ?

    Isil : Parce-que il est trop canon .

    Ely : Pas faux .

    Moi : Bon ben on avance ?

    Isil et Ely : Oui allons voir ce beau gosse .

    Les filles parti avec un pas énergique alors que moi j'avais une démarche de zombie , si j'aurais vu un trou je m'aurais limite caché dedans comme une petite souris .

    Ely et Isil : Bonjour ! 

    Luc : Oh bonjour mesdemoiselles, puis-je vous aidé ?

    Ely : Je cherche des citrouilles et une amie m'a recommandé les vôtres .

    Luc : Oh vous savez je ne vend pas les meilleures citrouilles , mais on va dire qu'elle sont leur petit succès. 

    Ely : Géniale je vais vous en prendre alors , on passe commande ?

    Luc : Parfait suivez moi dans mon bureau . 

    Isil : Je viens avec vous .

    Alors que les filles partais avec Luc pour passé leurs commande , je resta à la voiture fixé comme une pierre , j'arrivais à peine à respiré mes muscles était totalement bloqué .

    Pour moi ce n'étais pas possible de lui parlé en plus il n'avait même pas remarqué ma présence .

    - Pendant ce temps au bureau -

    Luc : Et voilà votre commande est enregistré, elle sera livré dans la semaine .

    Ely : Merci beaucoup , dite moi jeune homme vous vivez tout seul ici ?

    Luc : Non je vis avec ma copine .

    Isil : Un si beau jeune homme que vous impossible de resté seul .

    Luc : Merci sa me touche .

    Ely et Isil : C'est la vérité .

    Les filles sorta du bureau avec Luc toute souriante , elle parlais même encore avec lui . 

    De mon côté je rentra vite dans la voiture pour qu'il me voit pas , les filles lui disent au revoir en avancent doucement vers la voiture .

    Ely : Et voilà j'ai ma commande .

    Isil : Il est grave canon .

    Moi : Oh c'est super je suis contente pour vous , alors vous avez appris des choses ?

    Ely et Isil : Hum ben il est bien en couple désolé Abbie .

    Moi : Ne soyez pas désolé je le savait de toute manière , au finale j'ai bien eu raison la dernière fois de réagir comme ca ...

    Nous avons repris la route vers chez moi , j'avait les larmes au bord des yeux mais je me retenais devant les filles .

    Arrivé à la maison les filles prit leurs valises et me dit au revoir en me serrant fort dans leurs bras .

    Moi je rentra chez moi et m’effondra ...


    votre commentaire
  • Les amis,

    J’ai un grand projet. J’en ai eu l’idée après l’accident de Mélina, en me demandant ce que serait devenu Erwan s’il n’avait pas eu sa famille ou sa marraine pour l’accueillir. Et je me suis dit pourquoi ne pas transformer le château de mon enfance en orphelinat. Et c’est comme ça que l’Orphelinat du château des Roses Bleues a vu le jour. Pour gérer ce projet, j’ai besoin de personne, j’ai donc passé des entretiens. Voici celui d’Isil Niight, le prochain arrivera demain.

    « Flash Back »

    Bonjour Isil,

    Bienvenue chez moi, je suis désolé de vous accueillir ici plutôt qu’à l’orphelinat mais ce dernier est toujours en travaux et je ne voudrais pas déranger les ouvriers. En plus le bruit nous empêcherait de nous entendre.

    Donc comme vous avez dû le lire sur l’annonce, je recherche une personne de confiance pour m’aider à gérer ce magnifique projet. J’ai noté que vous aviez d’excellente qualifications dans le domaine de l’enfance.

    S’il vous plait, parlez moi de votre parcours.

    - Pas de souci, je comprends. Je suis sortie de l'école à 19 ans, j'ai fais des petits boulots dans des garderies, le temps de trouver un travail stable. Pour être plus précise j’ai fais des études dans la botanique, puis l’un de mes professeurs m’a prit sous son aile et m’a invité à m'installer chez lui. À l’époque j'étais perdue et seule, alors pour m’en sortir financièrement j'ai pris des boulots de nounou, je m’occupais des enfants, j’allais les chercher à l’école, leur faisait faire les devoirs, le goûter et divers activités ludiques.

    Et quelle est la raison de votre présence ici ? Pourquoi ce projet ?

    - Je pense que mes compétences sont en total adéquation avec votre projet. J’ai moi même vécu en orphelinat. Alors je sais ce que c’est que d’y vivre et c’est pourquoi à mon tour je voudrais apporter un peu de bonheur et de lumière dans la vie de ses enfants. Ce projet me touche personnellement et me tiens à cœur.

    Bien, sachez que vous serez en charge du site internet, des demandes d’adoption ainsi que de la gestion de l’orphelinat et du bien être des enfants. Vous ne serez pas seule, ma Nurse Fumiko habitera au château avec les enfants et je vais embaucher une autre jeune femme avec qui je suis sûr vous allez vous entendre à merveille.

    Vous comprendrez que j’ai énormément de travail et que mes obligations de reine font que je ne serais pas souvent présente. Mais je compte sur vous pour me faire parvenir toute demande validée par vos soins.

    - Ne vous en faite pas, je saurais être à la hauteur de vos attentes. Et ce goûter sera une réussite.

    Je vous remercie de l’attention que vous portez à ce projet. Je compte sur vous pour faire briller la vie de ces enfants ! J’ai votre mail, je vais vous envoyer tout ce dont vous avez besoins de savoir, l’adresse du château, son histoire, le site etc...

    Le 22 Octobre aura lieu l’inauguration ! Je compte sur vous et votre futur collègue pour organiser un goûter digne de ce nom. Des personnalités seront de la partie.

    - Très bien, ne vous en faites pas ! Tous sera parfait !

    Je conclu l’entretien en la remerciant chaleureusement, heureuse d’avoir trouvé une jeune femme aussi convaincu par ce projet.


    votre commentaire
  • Entretien avec Abbie Torreto pour l'Orphelinat !

    Entretien avec Abbie Torreto pour l'Orphelinat !

    Entretien avec Abbie Toretto :

    « Flashback »

    Bonjour Abbie,

    Bienvenue chez moi, je suis désolé de vous accueillir ici plutôt qu’à l’orphelinat mais ce dernier est toujours en travaux et je ne voudrais pas déranger les ouvriers. En plus le bruit nous empêcherait de nous entendre.

    Donc comme vous avez dû le lire sur l’annonce, je recherche une personne de confiance pour m’aider à gérer ce magnifique projet. J’ai noté que vous aviez d’excellente qualifications dans le domaine des médias et de l’informatique.

    S’il vous plait, parlez moi de votre parcours.

    - Bonjour madame Windsor, aucun problème pour moi. J’ai fais des études scientifique puis je me suis tournée vers un BPJEPS Equestre (pour ceux qui se poserait la question c’est un Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l'Education Populaire et du Sport est un diplôme de niveau IV) Ce qui m’a permis d’obtenir mon galop sept et mon monitorat d’équitation.

    J’ai tous de même eu beaucoup de mal à trouver du travail dans ce milieu très fermé. Du coup j’ai travailler comme palfrenière dans un grand haras, afin d’y faire mes preuves.

    Je suis très à l’aise avec tout ce qui touche à l’informatique et aux médias. La réalisation de site internet n’a aucun secret pour moi. Je sais jongler et mettre en valeur des choses sur les divers réseaux sociaux (facebook, instagram...)

    Et quelle est la raison de votre présence ici ? Pourquoi ce projet

    - Si j’ai postulé à ce poste, c’est parce qu’aujourd’hui je souhaite tester de nouvelles choses. J’aime les enfants, je suis d’ailleurs beaucoup en contact avec eux au haras. De plus mon expérience personnelle me permettra de bien appréhender le comportement des enfants qui seront placés. J’ai moi-même était abandonné par mon père, alors je sais à quel point l’absence d’un ou des parents peut être difficile. J’ai envie d’apporter du bien être aux enfants. Un rayon de soleil dans une vie qui n’a pas toujours bien commencé.

    Je suis touchée par vos propos, sachez que vous serez en charge du site internet, des demandes d’adoption ainsi que de la gestion de l’orphelinat et du bien être des enfants. Vous ne serez pas seule, ma Nurse Fumiko habitera au château avec les enfants et j’ai recruté une autre jeune fille Isil Niight, je suis sûr que vous vous entendrez bien. Ajoutais-je en souriant.

    Vous comprendrez que j’ai énormément de travail et que mes obligations de reine font que je ne serais pas souvent présente. Mais je compte sur vous pour me faire parvenir toute demande validée par vos soins.

    Je vous remercie de l’attention que vous portez à ce projet. Je compte sur vous pour faire briller la vie de ces enfants ! J’ai votre mail, je vais vous envoyer tout ce dont vous avez besoins de savoir, l’adresse du château, son histoire, le site etc...

    Le 22 Octobre aura lieu l’inauguration ! Je compte sur vous et votre futur collègue pour organiser un goûter digne de ce nom. Des personnalités seront de la partie.

    Merci infiniment pour votre réponse. Je saurais être à la hauteur et le goûter sera une réussite.

    Je me levais en remerciant chaleureusement la jeune femme, et en lui serrant la main après l’avoir raccompagné à la porte.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique